Vous pouvez lire l’entièreté du document en téléchargeant le pdf ci-joint.


Ce projet de lotissement comprendra une station d’épuration collective qu’il est prévu de construire le long de la voie ferrée, à faible distance des
habitations existantes et futures.
Lors de la présentation du projet, les riverains ont demandé son installation de l’autre côté du chemin de fer. La SNCB s’y oppose pour des raisons dites
« techniques ».
Il n’y a, semble-t-il, pas de règle précise déterminant la distance à maintenir avec les zones d’habitats. Néanmoins, de nombreux écrits stipulent que les ouvrages de collecte et de traitement des eaux usées de capacité inférieure à 2000 EH (Equivalent Habitant) :
– doivent être implantés de manière à préserver les habitations des nuisances auditives et olfactives.
– sauf techniques particulières, une distance de 100 m devra être retenue entre les ouvrages et les habitations.
Une solution satisfaisante doit être trouvée pour le bien-être des riverains.

Florent Schaukens

Share This